Retrouver un travail en 2016, est-ce possible ?

Vous cherchez un emploi ou bien vous désirez changer de travail ? Il existe un large choix de techniques de recherche pour trouver l’emploi qui correspond le mieux à vos attentes. Le premier réflexe du demandeur d’emploi est de prendre un rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi, pendant l’entretien ce professionnel du recrutement vous demandera de choisir le type de poste souhaité, le nombre d’années d’expérience, le salaire minimum exigé et le secteur dans lequel vous aimeriez travailler.  

Retrouver un travail en vous aidant du milieu associatif

Pour les demandeurs d’emploi de longue durée, la tâche est plus difficile et parfois il est nécessaire d’être mieux accompagné. En parallèle de Pôle Emploi vous pouvez contacter des organismes comme les maisons de l’insertion, les maisons de l’emploi et les missions locales. Ces dernières années, les pouvoirs publics ont multiplié les dispositifs d’insertion professionnelle pour tenter de remédier aux difficultés de Pôle Emploi.  

C’est le cas par exemple de l’Association Intercommunale des Blagis (AIB) qui a été créée en 1988 par la municipalité des Hauts-de-Seine. Dans une zone particulièrement touchée par le chômage, les communes ont mis en place leur propre service de réinsertion professionnelle. Une réussite qui pour le service public de l’emploi est devenue une plateforme d’accompagnement incontournable. En effet, Pôle Emploi passe le relais aux organismes et aux associations d’aide au retour à l’emploi, Pôle Emploi n’est plus en mesure d’accompagner les chercheurs d’emploi car chaque conseiller a un portefeuille assez important qui lui empêche de réaliser un suivi personnalisé.  

Pour permettre le retour à l’emploi, l’AIB propose des ateliers pour améliorer CV et lettre de motivation mais aussi des formations qui préparent à des concours pour les professions sanitaires et sociales, des services qui sont gratuits.  Il y a également des centres de formation créés plus tardivement qui désormais proposent la préparation à des concours plus sélectifs et qui demandent une formation poussée, avec parfois un coût conséquent. En plus d’être inscrites à Pôle Emploi, 600 personnes viennent ici chaque année pour bénéficier de l’accompagnement de cet organisme. La moitié d’entre elles accède à un emploi ou à une formation qualifiante dans les six mois suivants.  

De nombreux professionnels du secteur de l’emploi considèrent que pour être efficace, il faut se rapprocher du terrain et des publics en difficulté. Il faut également tisser des liens professionnels avec les entreprises qui sont implantées dans la région depuis des années, ce travail de réseau est utile à la création de plateformes mettant en relation les entreprises qui recrutent et les demandeurs d’emploi, c’est donc en étant aussi sur le terrain que l’emploi peut redevenir possible.